Casque Fang de la République démocratique du Congo [610EH00]

650,00 

Description

Afrique, République démocratique du Congo
Ethnie : Fang
Bois
40 x 30 cm

Casque Fang en bois doté de quatre visages identiques sculptés. Des lignes gravées décorent le casque entre ces visages et des petits trous indiquent que des tiges végétales y étaient incérées.

Ce type de casque, appelé « Ngontang » qui signifie jeune fille blanche, est apparu au début du XXe siècle. Il représente l’esprit des morts, venu d’au-delà de la mer, du pays des Blancs. Les quatre visages correspondent au don de clairvoyance de l’esprit. Ces casques étaient portés par des danseurs lors de cérémonies familiales (funérailles, naissance, grand palabre…) ou lors d’une importante décision communautaire. Durant sa danse, le danseur est possédé par l’esprit « de la jeune fille blanche ». Ces casques étaient portés également pour les cérémonies de culte des ancêtres pour combattre la sorcellerie.

Les Fangs forment un groupe ethnique bantou, le plus important d’Afrique centrale. Ils sont également surnommés les Pahouins, ce qui signifie guerriers conquérants. Ils sont effectivement connus pour leur hostilité envers les autres clans, mais aussi pour leur culte des ancêtres, ciment qui unit chaque village.